Sac en plastique

Sac en plastique

13 novembre 2020 Non Par stephanie

PLASTIC BAG SCULPTURES – KHALIL CHISHTEE

Chishtee croit que l’art devrait refléter directement la vie et l’expérience de son créateur. Elle utilise la nature fragile du plastique pour en faire la jonction; Comme ils se déchirent et se décolorent, son art s’en trouve fané et vieilli. Comme des fantômes, ses sculptures (comme “un père embrassant son fils” ou “un autoportrait barbu de l’artiste”) pendent suspendues au milieu de l’air, légères et tombantes.
Les sacs poubelle blancs sont spécifiquement utilisés pour représenter l’âme de chaque sujet. Un sentiment d’incomplétude pour chaque pièce.
Tout comme l’univers continue à évoluer, Chishtee permet à son art de se déformer et d’évoluer dans sa fabrication.

sources : https://www.lilavert.com/blog_lilavert/plastic-bag-sculptures-khalil-chishtee/

Monstre de plastique

Fondée par l’éminente primatologue et environnementaliste docteur Jane Goodall, l’association Roots & Shoots lutte contre la pollution avec un arme douce : l’éducation.
Pour ce faire, l’agence Bates 141 de Shanghai a imaginé une opération mêlant participatif et ambient marketing. L’idée est de demander aux étudiants chinois de collecter de nombreux sacs plastique afin d’en faire une oeuvre d’art. Le résultat assez effrayant permet de mettre en avant un message fort : gâchez des sacs plastiques et ils reviendront vous hanter.

sources : http://www.paper-plane.fr/2011/09/monstre-de-plastique/

Une sculpture participative en sacs de plastique à la Gare Saint-Lazare

Pas banal, le nouvel objet de la gare Saint-Lazare ! Œuvre de l’artiste Pascale Marthine Tayou, il invite les voyageurs et les passants à déposer des sacs en plastique afin de réaliser une création. Objectif final : questionner sur l’environnement et le recyclage.

sources : https://www.batiactu.com/edito/sculpture-participative-sacs-plastique-a-gare-saint-32109.php

Le costume en sac plastique

Présenté dans le cadre de l’exposition « Vous avez dit bizarre », ce drôle de costume, réalisé en sacs plastiques, interroge. « Bagfoot » est « une nouvelle espèce d’hominidé », expliquent les créateurs. Il est apparu sur les marchés slovènes, dans les centres commerciaux, sur les quais, dans les parcs. Il amasse les sacs plastiques et il n’est heureux que dans les décharges.

Expo à voir, bâtiment H Nord de la Cité du design de Saint-Étienne

sources : https://www.leprogres.fr/sortir/2015/03/16/le-costume-en-sac-plastique

Il transforme des sacs plastiques en fleurs originales

William Amor est âgé de 35 ans et habite à Paris. Défenseur de la nature dans l’âme, il œuvre depuis six ans à la récolte de divers éléments en plastique qui polluent nos paysages pour leur donner une seconde utilité, artistique cette fois. Sous le nom des « Créations Messagères », il lance donc son premier projet, intitulé Flowers. Un travail d’envergure, puis-qu’après avoir récolté les sacs plastiques, emballages, plumeaux ou autres filets de pêche, l’artiste assemble ces éléments pour en faire de véritables objets décoratifs, empreints de poésie et de douceur.

sources : https://mrmondialisation.org/il-transforme-des-sacs-plastiques-en-fleurs-originales/

Joshua Harrys

Joshua Allen Harris est un jeune sculpteur novateur! Il s’est fait connaitre avec ses créations originales. En effet il utilise des sacs plastiques découpés qui une fois posés sur les bouches de métro prennent des formes d’animaux tels que des ours ou encore des créatures à l’image du monstre du Lochness présentés ci-dessus.

L’artiste affirme : « Nous sommes habitués à voir tous les jours des détritus en plastique joncher le sol. Dès lors, les passants sont très surpris et plutôt contents quand ils découvrent cet animal surgissant de nulle part qui s’anime grâce à l’air du métro. » Joshua Harris se dit inspiré par la scène culte du film « Sept ans de réflexion », où l’on voit s’envoler la robe de Marylin Monroe, pour ses installations urbaines et plus particulièrement ses créations représentants de simples ours polaires!

Pollution des océans : une baleine a agonisé avec 40 kilos de plastique dans le ventre

sources : https://www.numerama.com/sciences/473453-pollution-des-oceans-une-baleine-a-agonise-avec-40-kilos-de-plastique-dans-le-ventre.html