Nature et idéal : le paysage à Rome, 1600-1650

Artistes présentés : Carrache, Poussin, Le Lorrain…
Ou : Grand Palais, Galeries nationales
Dates : 9 mars 2011 – 6 juin 2011
Site internet dédié : voir

ROME

Histoire :

C’est à Rome, dans la première moitié du XVIIe siècle, que l’histoire de la peinture de paysage commence.
Provenant des collections du musée du Louvre et du musée du Prado, mais aussi de nombreuses collections publiques et privées, plus de 80 peintures et une trentaine de dessins exposés selon un parcours chronologique présentent les aspects les plus marquants de l’histoire du paysage peint au cours de la première moitié du siècle, tout en permettant d’en dégager les grandes articulations : la diffusion des créations d’Annibal Carrache ; l’affirmation du naturalisme nordique ; le développement des paysages d’inspiration néo-vénitienne à partir des années 1620 ; la multiplication des vues peintes avec scènes de genre ; le succès des paysages topographiques et des caprices architecturaux ; et enfin, l’exceptionnelle restitution de la lumière et des effets atmosphériques.

Nous vous proposons de prolonger l’exposition, en cinq parties également, grâce à ce parcours virtuel offrant des analyses d’œuvres, des vidéos et des ressources complémentaires.

Commentaires :
A voir pour le travail des matières, des glacis pour rêver.
On retrouvera beaucoup  d’œuvres qui ont inspirés des films comme Star Wars, les matte paintting des univers fantastiques.

Articles de presse :

 

article-telerama-foret nature-heroique

pour plus d’informations : http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/nature-et-ideal

http://jolies-creations.fr/wp-content/uploads/pdf/nature%20et%20ideal%20eleve.pdf

http://jolies-creations.fr/wp-content/uploads/pdf/nature%20et%20ideal%20pro.pdf

1 thought on “Nature et idéal : le paysage à Rome, 1600-1650”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.