Linogravure de A à Z

Présentation de la Linogravure

Une vidéo de présentation :

Le matériel nécéssaire :

– Plaque de linoléum
– des gouges
– un rouleau pour l’encrage
– papier épais
– presse a poid

Fournisseur : Le géant des Beaux Art 

Technique :

Sur une plaque de linoléum on procède exactement comme pour la gravure sur bois. Le tirage est également similaire :

Dans le premier cas, la planche est taillée à l’aide de canifs ou de gouges, et perpendiculairement dans le second cas.

L’artiste creuse avec un burin l’image sur un bloc taillé de bout (c’est-à-dire perpendiculairement au fil du bois). L’utilisation du buis, dont le cœur, très dur permet de créer des images aux tracés fins et détaillés. Cette technique fut principalement utilisée dans l’illustration.

L’impression  se fait grâce a un rouleau imbibé d’encre grasse est passé sur toute la surface. La pression nécessaire au transfert de l’encre sur la feuille de papier s’exerce manuellement, en frottant le dos de la feuille avec un baren (instrument japonais), ou le dos d’une cuillère en bois ou à l’aide d’une presse. L’impression des gravures en couleurs nécessite plusieurs lino, une pour chaque coloris.

Dans le champ artistique international :

Pendant longtemps le lino fut considéré comme « le bois du pauvre, servant d’amusement à l’écolier ou pour la gravure d’amateur. » »4. La linogravure présente l’avantage de la rapidité d’exécution et de la souplesse d’utilisation ; mais certains artistes de renom l’utilisent, ou l’ont utilisée, dans des buts autres (plasticité, gaufrage du papier mouillé préalablement, faible tirage).

D’autres ont utilisé avec maestria cette technique devenue abordable pour un art engagé au service du peuple: le Taller de Grafica Popular au Mexique,depuis sa création en 1937, et notamment des artistes comme Leopoldo Mendez.

  • Matisse
  • Picasso exécute sa première linogravure en 19547. « Il ne travaille pas ses linogravures couleur en plusieurs planches : il retravaille une seule planche après chaque tirage et le fait avec une encre différente. Il obtient ainsi des juxtapositions et des superpositions. »4
  • Jean Raine
  • Antonio Seguí

Exemple de réalisations >

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.