la 3D en temps réel

la 3D en temps réel

21 janvier 2020 Non Par stephanie

Mais qu’est ce que cela ? Comment faire un rendu en temps réel ? Pourquoi faire un rendu en temps réel ? Quel logiciel utiliser ?

Mais qu’est ce que la 3D en temps réel ?

La 3D temps réel qui concerne l’imagerie de synthèse, est une méthode de représentation de données tri-dimensionnelles pour laquelle chaque image composant l’animation est rendue dans l’instant qui précède son affichage.

La vitesse de rendu doit permettre une animation fluide. La 3D temps réel s’oppose à la 3D pré-calculée dans la mesure où le rendu des données 3D est immédiat.

Le temps de rendu en 3D temps réel est imperceptible, il doit être inférieur à la persistance rétinienne, ce qui explique le besoin de l’accélération matérielle, en glide, en OpenGL, en Direct3D, de Moteur 3D mettant en œuvre des algorithmes optimisés, mais également de nombreux pré-traitements sur les scènes 3D. Le rendu des données 3D s’effectue directement sur le périphérique d’affichage, contrairement à la 3D pré-calculée où le rendu est une vidéo.

Les formats de la 3D temps réel comportent des données 3D (géométrie, texture, animation) et un scénario pré-défini ou interactif (scripts).

La 3D temps réel permet de ce fait un grand degré d’interactivité : possibilités d’immersion, de contrôle d’animation, d’interactivité avec la scène 3D…

La 3D temps réel est au cœur d’applications telles que la visite virtuelle, la simulation, la visualisation et la conception CAO/CFAO, la 3D pour le web (« Web3d »), le jeu vidéo, etc.

Comment faire un rendu en temps réel ?

Le rendu 3D est le processus de production d’une image basé sur des données en trois dimensions enregistrées dans votre ordinateur. Il s’agit également d’un processus créatif, comme la photographie ou la cinématographie, car il utilise l’éclairage et produit des images.

C’est la raison pour laquelle l’interactivité et la vitesse jouent des rôles clés dans le processus de rendu en temps réel. Par exemple, si vous souhaitez déplacer un personnage dans votre scène, vous devez vous assurer que ses mouvements sont actualisés avant d’appeler le frame suivant, afin qu’il s’affiche à la vitesse que l’oeil humain perçoit comme une vitesse de mouvement naturelle.

L’objectif premier est d’atteindre le niveau de photoréalisme le plus élevé possible à une vitesse de rendu minimum acceptable, en général 24 frames/seconde. Il s’agit de la vitesse minimum dont l’oeil humain a besoin pour créer l’illusion du mouvement.

Bien que le rendu soit basé sur de nombreux calculs très complexes, les logiciels modernes offrent des paramètres plutôt simples à comprendre et à utiliser. Un moteur de rendu est généralement inclus dans les moteurs de jeu 3D modernes et permet d’obtenir des graphismes exceptionnels.
lire la suite sur https://unity3d.com/fr/real-time-rendering-3d >

visualisation d’un objet réalisé en 3D avec Sketchfab

Pourquoi faire un rendu en temps réel ?

En rendu en temps réel, couramment utilisé dans les graphismes des jeux vidéo ou interactifs, les images 3D sont calculées à une vitesse très élevée pour donner l’impression que les scènes, composées d’une multitude d’images, se déroulent en temps réel lorsque le joueur interagit avec votre jeu.

Les rendus architecturaux se basent sur des images et des vidéos, qui ont atteint leur pleine maturité : il faut à présent tourner la page et s’ouvrir à de nouveaux objectifs.

exemple de rendu en temps réel archi

La qualité de visualisation est moyennement bonne et accessible presque à tous les logiciels et le marché n’est pas disposé à supporter les coûts de nouveau matériel couteux pour une meilleure qualité d’élaboration qu’un petit nombre de professionnels seraient capables de prendre en compte.

Quant aux vidéos, compte tenu des coûts parfois prohibitifs, elles n’ont jamais vraiment réussi à décoller comme le support effectif de présentation ou de vente.

Voilà toutes les conditions pour un changement radical : le “Rendu 2.0”.

lire la suite http://biblus.accasoftware.com/fr/rendu-3d-temps-reel-la-nouvelle-frontiere-pour-la-conception/ >